Essaie Flash : BMW R1200RS – Premières impressions

Les essais se suivent et ne se ressemblent pas et heureusement !

Comme vous le savez sûrement je roule en Trail sportif où la position est plutôt haute et droite. Lorsque j’ai décidé d’essayer la R1200RS, je me suis dit que je n’allais pas vraiment être à l’aise avec une position plus sur les poignées  mais bon pourquoi pas tester…

Allez ! Direction la concession de BMW de Nantes.

Je suis bien accueilli, on me donne rapidement le boitier Key Less  que je glisse dans ma poche de jean.  Le vendeur me présente ma partenaire pour les prochaines 30mn: Une belle R 1200 Rs dans sa livrée bleue et blanche. Elle a de la gueule !

Le vendeur m’explique comment changer de programme et démarrer la bécane et je grimpe. Première surprise : j’ai les 2 pieds par terre ! même les talons ! Je la redresse et la seconde surprise j’ai l’impression d’avoir un 103 Racing (Référence pour les + de 35 ans ) entre les jambes tellement elle est légère … On a presque l’impression qu’elle est suspendue et qu’elle ne peut pas tomber. C’est probablement dû au moteur. La position n’est pas désagréable, un peu en avant mais pas autant que sur une sportive.

Bon c’est le moment de tester car pour moi tout est nouveau ; Le Flat twin, la transmission par cardan, le shifter.. Je passe la première et c’est parti.

Pour commencer je me sens bien, elle est confortable et très maniable. La boite de vitesse est souple, on sent à peine le passage de rapport. J’ai de suite envie de taquiner la poignée droite.

Le twin me répond de suite : « Ok, accroche tes amygdales ça va décoiffer pépère !  »

– « Oh pépère, comment tu me parles.. oh oh oh « . Les 125ch s’enflamment et me calent les fesses dans la selle confort. Petit mouvement de l’arrière mais rien de grave, bien au contraire. Les sensations sont excellentes je ne m’attendais pas à ça !

Bon le rond-point arrive (vite) je presse les freins et là, ben … pas de surprise, ça freine.  Je repars et la  belle ondule autour du rond-point sans sourciller, un vrai plaisir ! Bon mais c’est pas tout ça, il faut la rendre.

Retour au stand obligatoire, je mets la béquille et je l’observe; elle a vraiment de la gueule !

Et le shifter dans tout ça ? et bien je l’ai oublié tellement concentré que je ne l’ai pas essayé ! Bon ben il va falloir y retourner 😉 !

Conclusion

Douceur, douceur et puissance, j’ai beaucoup aimé cet essai et j’aimerais bien en refaire un sur une longue distance pour voir la fatigue. Mais je suis certain qu’on doit enquiller les kilomètres sans soucis.

Un jour j’ai croisé un couple sur cette même version ils avaient le même avis que moi, aussi bien sur la R 1200 RS que sur la S1000 XR et ils avaient pas mal de km au compteur.

 

Les + Les –
  • La douceur de la boite de vitesse
  • La puissance
  • L’équipement
  • Le look
  • Le prix, comptez pas moins de 17k €
  • Le bruit du pot (fait un peu scooter)
  • les cales pieds un peu hauts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *